top of page

Se déplacer

Pays locomotive de la sous-région ouest africaine, la Côte d'Ivoire a des infrastructures modernes. Elle met à disposition un réseau routier d'environ 85 000 km, dont 6 500 km de routes bitumées. Ce réseau sert au trafic national et international avec les pays voisins.
Abidjan n'est pas une ville où l'on peut aisément se déplacer à pied. En cause, la chaleur, le manque de trottoirs, la pollution et la conduite des automobilistes.

La conduite à Abidian pourra vous sembler impressionnante et désordonnée à votre arrivée : une conduite où l'on force systématiquement le passage, un marquage au sol quasi inexistant et peu respecté, des « gbaka » et « wôro-wôro » qui s'arrêtent à la demande, en pleine voie, des piétons forcés de traverser les voies rapides faute de passerelles, des travaux, des vendeurs de rue qui étalent leurs marchandises, des feux de signalisation régulièrement en panne, un nombre toujours croissant de véhicules... Tous ces facteurs favorisent les embouteillages, qui peuvent être très denses aux heures de pointe, et les accidents.

Pourtant, cela ne décourage pas de nombreux expatrié(e)s à prendre le volant, et même à adopter la conduite locale au bout de quelques mois !

Taxi Abidjan

Avec sa voiture

Obtenir son permis de conduire

Le permis de conduire français est valable six mois en Côte d'Ivoire et le permis international trois mois. Durant cette période, vous devrez toujours avoir sur vous votre permis ainsi que la photocopie de votre visa attestant votre date d'entrée sur le territoire. Passé ce délai, il vous sera nécessaire de convertir votre permis français en permis ivoirien.

Demande d'authentification de votre permis français
Pour obtenir l'authentification d'un permis de conduire français, adressez-vous directement en France à la Préfecture avant délivré votre titre de conduite.
Vous devez joindre à votre demande une photocopie lisible de votre permis de conduire français.


Demande de l'autorisation d'échange de votre permis français
Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC)
Cité Administrative, Tour C, 3eme étage, bureau portes 23, 24 et 25, Plateau
Présentez-vous à la DGTTC avec :
- l'attestation d'authenticité de votre permis de conduire (original + copie)
- votre passeport (original + copie)
Délai de traitement : 24 h
Coût : gratuit


Délivrance du permis de conduire ivoirien
Centre de Gestion Intégrée (CGI)
-boulevard VGE, près d'IVOSEP, Treichville
- anciens locaux de la Sonatt, Plateau
- entre l'école Fred & Poppée et le collège Sainte Famille, Angré 8eme tranche
- 3ème pont, en face de la BAE, Yopougon Centre d'appels : 27-20-23-07-40/41/45/46

 

Ne cherchez pas le nom d'une rue, encore moins le numéro de rue. A abidjan on se repère, la plupart du temps, à l'aide du nom du bâtiment le plus proche : pharmacie, banque, magasin, hôtel, restaurant, entreprise...
D'ailleurs, les Abidjanais ont parfois même rebaptisé certaines voies et lieux par commodité.

Le temps d'un week-end ou à l'arrivée de visiteurs, vous aurez peut-être besoin de louer une voiture. L'usage veut que, pour plus de confort et de sécurité, un chauffeur conduise le véhicule.
Louer une berline vous coûtera au minimum 30 000 FCFA par jour et un 4x4 60 000 FCFA. Les prix s'entendent généralement hors carburant mais assurance et chauffeur compris. Les loueurs sont nombreux, aussi bien des enseignes connues que des loueurs de proximité.

Avant de prendre un véhicule en location, il est vivement recommandé de vérifier que celui-ci est bien assuré. Pour cela, demandez à voir les justificatifs nécessaires.

En bus

La gestion des transports en urbains à Abidjan et sa proche banlieue est assurée par la Société des Transports Abidjanais (SOTRA).

Le parc de la SOTRA  n'est pas encore suffisant pour répondre à la forte demande, si bien que le temps d'attente est très variable, les bus sont souvent bondés et les trajeets sont longs. De ce fait, il est rare que les expatriés empruntent le réseau de bus SOTRA.

La SOTRA dispose de 120 lignes urbaines, 1200 autobus, 11 gares de régulation et la fréquentation des bus est d'environ 800 000 voyageurs pas jour.

Le tarif des titres de transport varie entre 200 FCFA, pour les bus dit classiques comme monbus, monbato et marchébus ; à 500 FCFA pour des services plus spécifiques comme les navettes, les Express (sorte de classe affaire), wibus et confort+ (transport entreprises, groupes scolaires ou organisés).

Le transport lagunaire existe depuis 1980. Il a été libéralisé par le gouvernement pour faire face à la forte croissance démographique et à l'engorgement routier de la ville. Il est aujourd'hui assuré par trois sociétes.
 

SOTRA
Elle dessert les quatre gares lagunaires (Abobodoumé, Treichville, Plateau et Blockauss). Le tarif est de 200 FCFA.

 

Société de Transport Lagunaire (STL)
Cette société propose des bateaux-navettes reliant Abobodoumé, Treichville, le Plateau, FINIS (Marcory), Koumassi et Cocody Riviera M'Pouto.
Elle transporte quotidiennement près de 14 000 usagers dans la ville. Le prix du ticket est de 500 FCFA.
La société organise aussi des balades lagunaires touristiques les week-ends et jours fériés qui permettent de découvrir Abidjan autrement.

 

Sorte de minibus local, vous les repérerez facilement à leur carrosserie colorée et cabossée et à leur « apprenti » cascadeur, debout sur le marche pied accroché à l'encadrement de la porte arrière ouverte... Appelé aussi le « balanceur », l'apprenti est chargé de rabattre les clients et d'encaisser le prix du trajet.
Les gbakas sont responsables de nombreux accidents de la circulation car ils ne respectent pas le code de la route, roulent vite, passent n'importe où, s'arrêtent en pleine voie pour décharger leurs clients et repartent aussi sec en forçant la priorité. Soyez donc très vigilants quand vous suivez l'un d'entre eux. Il n'est pas recommandé de les emprunter pour des raisons de sécurité.

En taxi et en VTC

 

VTC

Depuis quelques années, des entreprises de véhicules de transport avec chauffeur opèrent à Abidjan. Elles possèdent leur propre flotte de véhicules récents avec des chauffeurs formés et prudents.

Vous pourrez réserver votre véhicule par téléphone ou via l’application mobile et payer avec votre compte client ou en espèces. Le prix de la course dépend du kilométrage à parcourir et des horaires. Ce service de meilleure qualité (confort, conduite, ponctualité,...) a un coût.

Taxi Jet

25-22-00-78-00
Télécharger l’application TaxiJet+ www.taxijetci.com

Yango

Télécharger l’application mobile Yango

« Taxi-compteur »

Reconnaissables à leur couleur rouge-orangé, ils sont très nombreux, circulent partout dans la ville et de nombreux expatriés les utilisent. Vous devrez les héler pour les arrêter. En général, ils ne sont pas climatisés et le confort est basique.

Négocier la course d’entrée : comptez, par exemple, 2 000 à 3 000 FCFA, pour un trajet de Cocody au Plateau ou en Zone 4. Aux heures de pointe, la course peut être plus coûteuse ou même refusée.

Assurez-vous d’avoir de la monnaie car les chauffeurs en ont rarement.

"Wôro-wôro"

Ces taxis communaux collectifs ne circulent  qu’à l’intérieur de leur commune et changent de couleur selon celle-ci : jaune à Cocody, gris à Abobo, vert à Adjamé, bleu à Yopougon...

Le wôro-wôro suit un trajet fixe où chacun monte et descend à la demande. Malgré le mauvais état de ces véhicules et des conducteurs souvent imprévisibles, ce taxi est très utilisé par les Abidjanais car les prix sont bas, 100 ou 200 FCFA la course.

Acheter sa voiture

Les concessionnaires

Il faut savoir que le prix des voitures neuves sont 34 particulièrement élevés en Côte d’Ivoire dû au

taux de taxation. Il existe une bonne dizaine de concessionnaire ayant pignon sur rue, reconn us et fiables, mais également pléthore de petits revendeurs (le long du boulevard de Marseille par exemple) où il est possible de faire de bonnes affaires.

De particulier à particulier

Privilégiez le bouche à oreille. Pensez aussi aux réseaux sociaux : les expatriés sur le départ vendent leur véhicule.

En raison de l’état des routes en Côte d’Ivoire, nous vous recommandons de privilégier des voitures hautes type SUV ou 4x4. Si vous faites le choix d’acheter un véhicule d’occasion auprès d’un particulier, nous recommandons d’emmener le véhicule au 35 préalable chez un garagiste de votre choix

pour faire une révision. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. Si le devis est élevé, vous aurez ainsi un bon levier de négociation.

Certificat de visite technique et vignette

Une fois par an, vous devrez obtenir un certificat de visite technique et une vignette auprès de la Société Ivoirienne de Contrôles Techniques Automobiles et industrielles (SICTA).

En fonction de la puissance de votre véhicule, il vous coûtera pour la :
- vignette voiture : de 19 000 à 250 000 FCFA
- visite technique : de 13 700 à 16 100 FCFA

Notez qu’il est difficile d’obtenir le certificat de la visite technique du premier coup, même pour les voitures neuves. Certains choisissent de faire une pré-visite technique auprès de leur concessionnaire, qui se charge également d’amener votre véhicule au contrôle.

C’est une solution plus onéreuse mais efficace.

Avec une voiture de location

En transport en commun

En bateau

En Gbaka

bottom of page